Actualités Bandol Culture Week-end

Que la fête recommence avec Marc Jolivet à Bandol !

Entretien avec l’humoriste, Marc Jolivet qui débarque à Bandol pour son dernier spectacle « Que la fête recommence ». Nouveau résident varois, depuis quelques mois, il adapte l’actualité locale à son show. Accompagné de quatre musiciens, la scène risque d’être bien rythmée. Rendez-vous le 21 mai au théâtre Jules Verne.

Après une salle comble à Aix-en-Provence le mois dernier, c’est au tour de Bandol d’accueillir « l’humoriste résistant », sur la scène du théâtre Jules Verne. Inspiré directement de la période Covid, le spectacle « Que la fête recommence » est une invitation donnée aux spectateurs pour renouer avec les sorties et le rire. Toujours accompagné par de talentueux musiciens, Ludovic Roux et Peter Ballester (trompettistes), Violaines Brebion et Véronique Bourgue (violonistes), Marc Jolivet aime surprendre tant par le son que par les mots. « C’est important que les gens soient surpris. Je rentre sur scène avec Richard Wagner, en clamant qu’il est le chanteur préféré d’Hitler et Vladimir Poutine… puis Samba ! Tout le monde danse et je fais l’actualité… », s’exclame Marc Jolivet lors de notre entretien. « Que la fête recommence » est en perpétuel mouvement et s’adapte à l’actualité nationale voir internationale.

Les sujets d’actu s’enchaînent : Élections, Virus, Ehpad, César, IA…

Candidat présidentiel en 2027, Marc Jolivet commente l’actualité. Démonstrations par l’absurde, il se joue de tout ou presque et en musique. « Je fais une imitation du virus car on en parle beaucoup mais personne ne l’a vu ! Je parle avec ma voiture (trop) intelligente garée tout prêt du théâtre, avant de me lancer dans un Rap sur les Ehpad avec mon équipe, sans oublier les complotistes et les compotistes, je célèbre non pas les césars de Cannes mais les Brutus… ». Il chante, il danse, il délire, le monde change, pas lui !

Une version locale du célèbre sketch « Digicode »

Marc Jolivet reprend avec plaisir son sketch le plus populaire et l’actualise en faisant dialoguer Emmanuel Macron et Jean-Paul Joseph. « Il n’y a pas grand intérêt de refaire la même chose. Cette fois-ci, Macron rentre chez lui après avoir passé une soirée bien arrosée avec le maire de Bandol voulant faire de la ville la Capitale de l’Europe », livre-t-il.

Hommage à Guy Bedos :  » Notre rôle, c’est d’être drôle ! « .

En présentant des extraits de sketchs de Guy Bedos, il évoque son blues pour le second degré. « Le second degré est mort ! L’intolérance grandit chaque jour mais il faut résister à sa façon. Moi-même, je me protège et je fais attention à ce que je dis à travers mes spectacles », confie-t-il avec nostalgie. Mais pour l’heure, il compte bien conquérir le public bandolais et des alentours « Rire, ça rend les gens heureux. On devrait bien s’amuser pendant 1h40 voir 2h si l’ambiance est bonne ! ». A l’issue du spectacle, après la lecture de quelques passages de ses mémoires, l’humoriste propose une rencontre avec le public autour de la dédicace de son livre « Mémoire d’un Artist’ocrate »*.

https://billetterie.bandol.fr/

Bandol
– Samedi le 21mai 2022 au théâtre Jules Verne à 20h30 : Billeterie ICI 

A suivre :
– Les 17 et 18 juin 2022 : Marc Jolivet fête son anniversaire avec des invités surprise en partenariat avec « Ensemble Contre le Mélanome ».
Salle Gaveau – Paris (20h)
– Du 07 au 30/07/2022 :
La Scala (18h30) – Festival d’Avignon

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Plus