Actualités Focus Société

7 centres de vaccinations ouverts à partir du 18 janvier dans le Var

©freepick

Dans le Var, la campagne de vaccination qui a débuté le 6 janvier dernier dans les EHPAD s’est accélérée avec l’ouverture aux personnels de santé travaillant en établissement ou en ville de plus de 50 ans ou présentant des facteurs de comorbidité.

Source Préfecture du Var

Dans le Var, la campagne de vaccination qui a débuté le 6 janvier dernier dans les EHPAD s’est accélérée avec l’ouverture aux personnels de santé travaillant en établissement ou en ville de plus de 50 ans ou présentant des facteurs de comorbidité.

Dès lundi 18 janvier, 7 centres de vaccination accueilleront les personnes de plus de 75 ans ainsi que les patients vulnérables à très haut risque.

Avant de s’y rendre, il est nécessaire de prendre rendez-vous en se connectant sur le site www.doctolib.fr ou par téléphone, parmi les centres de la liste ICI.

Un numéro vert national le 0 800 009 110 permet également l’accompagnement de chacun dans ses démarches.

Au cours des prochaines semaines, d’autres centres de vaccination seront activés dans le département du Var. Un dispositif mobile organisera également des tournées afin de permettre aux habitants des communes les plus éloignées de ces centres d’avoir accès à la vaccination.

Les personnes éligibles à la vaccination

À PARTIR DU 18 JANVIER, SONT ÉLIGIBLES À LA VACCINATION :
Les résidents en EHPAD et USLD, qui sont vaccinés directement dans les établissements ;
Les personnes âgées séjournant dans les établissements de santé et en services de soins de suites et de réadaptation ;
Les personnes âgées hébergées en résidences autonomie, résidences services et autres lieux de vie spécialisés, ainsi que dans les foyers de travailleurs migrants ;
Les personnes en situation de handicap vulnérables hébergées en maisons d’accueil spécialisées et foyers d’accueils médicalisées ;
Les professionnels de santé (et autres professionnels des établissements de santé et des établissements médico-sociaux intervenant auprès de personnes vulnérables), y compris les professionnels libéraux, les aides à domicile intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables et les sapeurs-pompiers, lorsqu’ils ont plus de 50 ans et / ou des comorbidités*** ;
Les personnes ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à la Covid-19 disposant d’une ordonnance médicale pour se faire vacciner prioritairement. Il s’agit de personnes :
– Atteintes de cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;
– Atteintes de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;
– Transplantées d’organes solides ;
– Transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;
– Atteintes de poly-pathologies chroniques, avec au moins deux insuffisances d’organes ;
– Atteintes de certaines maladies rares (voire liste sur le site du ministère de la santé)
– Atteintes de trisomie 21.
***La liste des comorbidités est la suivante :
– L’obésité (IMC>30), particulièrement chez les plus jeunes ;
– La BPCO et l’insuffisance respiratoire ;
– L’hypertension artérielle compliquée ;
– L’insuffisance cardiaque ;
– Le diabète (de type 1 et de type 2) ;
– L’insuffisance rénale chronique ;
– Les cancers et maladies hématologiques malignes actifs et de moins de 3 ans ;
– Le fait d’avoir une transplantation d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;
– La trisomie 21.
La Haute autorité de santé actualisera cette liste en fonction de l’évolution des connaissances.

 

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Plus