Actualités Ollioules Rencontres Société

Un Ollioulais part traverser les Etats-Unis d’ouest en est

Cheminot et sportif aguerri, l'Ollioulais Eric Delubac part pour un “road trip” à vélo de plus de 5 000 kilomètres à travers les Etats-Unis, en duo avec Stéphane Cazottes. Rencontre.

Photos et propos recueillis par Julien Talani

L’idée a germé dans l’esprit de l’un de ses collègues, également agent SNCF, Stéphane Cazottes. “Nous nous sommes connus dans les années 2000. Nous étions tous les deux travailleurs détachés à Montbard en Côte d’Or, sur le projet de régénération de la ligne TGV Paris-Lyon. Notre appétence pour le sport nous a tout de suite rapprochés. Stéphane est un habitué de ce genre de challenge. Il a déjà traversé la France du nord au sud et d’ouest en est. Je suivais ses exploits à distance quand il a évoqué un projet encore plus fou pour ses cinquante ans. Et, j’ai voulu l’accompagner !”.

Eric se prépare depuis un an et revient d’un périple de huit jours entre Lyon et Ollioules.

 

“Je me suis imposé le rythme que nous aurons lors de cette traversée des Etats-Unis, de Boston à San Diego, à savoir environ 1200 kilomètres avec une moyenne de 160 kilomètres par jour”, explique-t-il. Cet entraînement l’a confronté à ses limites. “C’est bête à dire mais ce sont les mains et les fesses qui souffrent le plus dans ce genre d’aventure. J’ai acheté des crèmes adaptées pour réduire les douleurs produites par les irritations”.

Car, pour rallier Boston à San Diego en 44 jours, les deux compères vont traverser des paysages plutôt plats.

“Ce n’est pas ma tasse de thé”, confie Eric Delubac. Mais pas question pour le Varois de renoncer. Au contraire, “j’ai hâte de commencer. Je ne vais pas chercher la performance mais ça me ferait mal de ne pas aller au bout de l’aventure”. Pour ça, il pourra compter sur la franchise de son compagnon de route : “avec Stéphane on se parle cash, on n’est parfois pas d’accord mais on se dit les choses et c’est le plus important”.

Mission jumelage

Outre le côté sportif, ce voyage va permettre aux deux cheminots de promouvoir le rail français outre-Atlantique. “ Nous avons rendez-vous avec des responsables et des industriels pour promouvoir le savoir-faire français en matière de trains à grande vitesse”, explique Eric Delubac. A ce titre, les deux sportifs ont reçu le soutien de leur employeur, SNCF Réseau. Un jumelage entre les communes d’Ollioules et de Brookline, dans le Massachusetts, est en cours. “Seulement cinq communes varoises sont jumelées avec une ville des Etats Unis*”, indique Eric Delubac, “Ollioules a perdu son jumeau italien (Porretta), c’est une façon d’y remédier même s’il faut 1 à 3 ans pour officialiser un jumelage”. Pour mener à bien cette aventure, les deux sportifs ont également reçu le soutien de Six-Fours Triathlon dont fait partie Eric. Les deux aventuriers du rail et du cycle ne manqueront pas de nous raconter leur périple dès leur retour en France, à la fin du mois de juillet. Bonne chance à eux !

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Plus