Actualités Sanary-sur-mer Société

Les travaux du quai du Levant avancent…

Annoncés en juillet dernier, les travaux de renforcement et de réhabilitation du quai du Levant ont bien commencé. Le but étant de sécuriser la digue du port, le parking et la promenade de l'Esplanade tout en améliorant l'accès. Un chantier qui durera jusqu'en février 2020.

Une nouvelle phase de travaux s’inscrit dans la volonté de la ville de Sanary à rénover et sécuriser les équipements portuaires et le littoral. « Après les cuves d’assainissement installées, et qui contribuent largement à la bonne qualité de l’eau du port, la priorité est donnée au quai du Levant subissant souvent les effets de la houle. Il sera donc renforcer le long du port et du parking. Pendant q’une autre phase de travaux partira de la Capitainerie à l’Hôtel de la Tour« , explique Ferdinand Bernhard, maire de Sanary, venu visiter le lieu ,mardi matin, et voir l’avancement du chantier.  » Ici, notre objectif est multiple. Lutter contre l’érosion dans un premier temps, puis sécuriser le site et enfin finaliser le projet en donnant un côté esthétique à l’ouvrage ».  En effet, après la sécurisation du site des travaux du quai du Levant et la consolidation des enrochements existants, une nouvelle étape commence : celle des travaux de l’Esplanade et de la promenade. Restera ensuite à renforcer les digues et finir l’enrochement.

Un chantier soucieux du milieu marin

Afin de protéger la baie et les nombreux herbiers de posidonies situés en contrebas des enrochements et dans la baie, des filets (soutenus par des lignes de bouées jaunes) ont été installés et récupèrent les matières en suspensions. Des bouées jaunes ont été placées autour des herbiers afin d’en délimiter les contours et permettre aux travailleurs de localiser rapidement leur emplacement. « Ainsi, la reprise des ouvrages de protection de la promenade et du quai se font sans impacter la limite littorale actuelle et ainsi en restant à bonne distance des espèces protégées. Ces travaux font l’objet d’un accord et d’un suivi par les services de l’état au titre de la loi sur l’eau et sur la biodiversité », précise la commune.

Sur la digue du Levant 
Une couche d’enrochement supplémentaire sera positionnée sur la protection actuelle et jusqu’à la partie du musoir de la digue. Un muret sera positionné le long de cet enrochement pour limiter les franchissement d’eau et le quai sera rehaussé par la 
mise en oeuvre d’un nouveau revêtement.
Sur la promenade
 L’ouvrage de protection sera entièrement remplacé par une carapace constituée par 
une double rangée de blocs. La promenade positionnée en arrière de l’enrochement 
sera délimitée par deux murets et disposera d’un nouveau revêtement. 
Le cheminement le long du quai et de la promenade sera balisé par de l’éclairage 
intégré dans les murets. Les espaces verts séparant actuellement le parc de 
stationnement de la promenade seront ponctuellement remaniés pour tenir compte de l’élargissement de la protection. Des aménagements seront réalisés dans 
l’enrochement afin de permettre l’accès à la zone de baignade.

Ces articles vous intéresseront

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Plus