Actualités Animations Bandol Environnement Focus

Yvan Bourgnon à Bandol

Le salon nautique de Bandol a démarré ce jeudi et accueille le célèbre navigateur Yvan Bourgnon, parrain de cette édition. Président de l’association The Sea Cleaners, il présente une conférence dédiée à la protection des océans. Rendez-vous au théâtre Jules Verne, vendredi 16 septembre à 20h.

Skipper franco-suisse, plus la peine de présenter celui qui depuis l’âge de huit ans parcours les océans et navigue sur les bateaux les plus performants. Yvan Bourgnon a récemment gagné les championnats d’Europe 2019 sur les catamarans les plus rapides. Et depuis 5 ans, il s’investit activement, aux côtés d’une équipe dynamique, dans la protection des Océans à travers l’association The Sea Cleaners. Un nouveau défi environnemental qu’il présente à Bandol.

LVEV : Qu’est-ce qui vous a conduit au salon Nautik de Bandol ?
Yvan Bourgnon : Contacter par les organisateurs du Bandol Nautik, et en régate pour le week-end à Hyères pour la Duc d’Albe, j’ai de suite accepté de rencontrer un nouveau public, celui du salon, qui je pense sera un public concerné par la protection des mers et des océans. C’est pour moi et mon équipe l’opportunité de rencontrer ces personnes et leur transmettre notre impulsion.

LVEV : Pouvez-vous nous présenter l’association The Sea Cleaners ?
YB : Son but est de protéger les océans de la pollution plastique par des missions de sensibilisation, des missions scientifiques, des actions sur place. Nous essayons d’intervenir aussi bien sur terre que sur mer. Nous traquons les déchets plastiques en mer sur de petits bateaux mais notre mission à terre est aussi de pouvoir stocker et traiter les déchets plastiques. Nous étendons nos actions, jusqu’à présent contenues sur le littoral français, aux zones les plus polluées dans le monde comme bientôt à Bali. Et en agissant sur place aux côtés d’associations locales. Depuis 5 ans, le projet évolue avec une équipe qui arrive à maturité et nous espérons aller en Europe, en Asie, en Afrique…

LVEV : Avec cette association vous avez développé le projet Manta, pouvez-vous nous expliquer en quoi il consiste ?
YB : Manta est notre projet phare, celui d’un bateau usine permettant d’agir directement en mer, de la collecte des déchets à leur recyclage. Ce bateau traite les déchets, c’est un bateau green puisqu’il est propulsé à la force du vent, grâce au soleil ou avec la réutilisation du plastique. C’est une prouesse technologique. Manta sera livré en 2025, le projet est en phase final après 5 ans de travail acharné.

LVEV : Quel message souhaitez-vous passer demain lors de votre conférence au public bandolais et varois ?
YB : Je vais bien sûr présenter notre association et le projet Manta, mais je souhaite aussi donner des impulsions. Sans changer leur quotidien, les gens peuvent avoir un impact et je vais essayer de leur donner les bons gestes. Je ne suis pas un extrémiste de l’environnement mais je crois qu’avec 2 ou 3 habitudes on peut changer les choses. En Paca, nous avons du mal a rassembler des bénévoles même si le littoral méditerranée est parfois plus pollué que les côtes atlantiques. On va donc redoubler d’énergie car ce sont les bénévoles qui font la différence sur le terrain!

De la passion des mers à la protection des océans.
Vendredi 16 septembre à 20h salle Jules Verne
Participation au chapeau
https://www.theseacleaners.org/fr/accueil/

Organisateur : Le Kiwanis Bandol Sanary, Sud Sainte Baume
https://salon-nautique-bandol.fr/

Ces articles vous intéresseront

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Plus