Actualités Six-Fours Les Plages Société

Le centre de vaccination éphémère a ouvert

Vendredi matin, l’espace Malraux s’est transformé en un véritable centre éphémère de vaccination et a accueilli les premiers Six-Fournais sur rendez-vous. Une organisation protocolaire bien rodée s’est mise en place pour atteindre l’objectif fixé.

À 8 h, ce vendredi matin, toutes les équipes étaient en place pour accueillir les premières personnes de plus de 70 ans qui avaient pris rendez-vous pour recevoir leur première injection du vaccin contre le Covid-19. Cela fait des mois que la municipalité se prépare à accueillir un tel dispositif, attendant le feu vert donné par les services de l’État et de l’Agence régionale de santé (ARS). « Même s’il n’est pas pérenne, nous préparons ce centre de vaccination depuis longtemps, nous avançons avec le concours de nombreux bénévoles, médecins, infirmiers, secouristes… qui se sont inscrits sur les listes pour participer à cette vaccination », explique Jean-Sébastien Vialatte, maire de Six-Fours, convaincu que la vaccination est la seule issue à cette crise sanitaire.

« La vaccination est la seule issue à cette crise sanitaire »

Accueillies sous une tante, à l’entrée de l’espace Malraux, les personnes, appelées à tour de rôle, ont tout d’abord eu un contrôle de température. « Les personnes remplissent tout d’abord les papiers administratifs et répondent à un questionnaire. Puis un médecin les reçoit afin de vérifier leur état de santé et leurs aptitudes à recevoir le vaccin. Enfin, elles sont dirigées vers un pharmacien ou un infirmier chargé de leur administrer la première dose du vaccin. Avant de s’inscrire pour leur deuxième rendez-vous qui aura lieu dans trois semaines, elles patientent 15 minutes sous surveillance afin de vérifier leurs constantes », précise le Dr Stéphanie Guillaume, médecin volontaire et adjointe au maire, déléguée à la santé. Un protocole dicté mais bien rythmé par le personnel municipal, le CCAS (Centre Communal d’Actions Sociales) et les membres du CCFF (Comité Communal Feux de Forêt).

« Peu importe la marque du vaccin, je suis ravie de me faire vacciner. »

Commandées à la pharmacie centrale de l’hôpital Sainte Muse, la municipalité a reçu 800 doses du vaccin Pfizer. L’objectif est de pouvoir administrer les doses entre le 26 mars et le 2 avril. « Peu importe la marque du vaccin, je suis ravie de me faire vacciner aujourd’hui », confie une six-fournaise. Sourire aux lèvres, les personnes qui arrivent peu à peu sont rassurées et encadrées. Pour Jean-Luc Benvenutto, pharmacien bénévole et conseiller municipal, le centre va accélérer les choses. « Les vaccinations se font au goutte-à-goutte en pharmacie, d’ici avril, la situation devrait se débloquer et nous devrions recevoir plus de doses », espère-t-il. « Dans l’attente, je conseille à chacun de respecter les gestes barrières. Nous avons la chance de vivre dans une ville avec un cadre avec de nombreux espaces ouverts, il faut en profiter », conclut M. le maire.

Standard ouvert : 04 94 34 93 00
Samedi 27 Mars de 8h45 à 12h45
Dimanche 28 Mars de 9h à 12h

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Plus