Actualités Culture Six-Fours Les Plages

« Ma famille et le loup » en avant-première au Six N’Etoiles

Mardi, producteurs, distributeurs (Apollo Films) et comédiens ont présenté en avant-première « Ma famille et le loup » au public du Six N’Etoiles (sortie nationale le 21 août). Ce deuxième long métrage d'Adriàn Garcia mêle film d'animation (2D et 3D) et film réel et s'est en grande partie tourné entre Fabregas, La Cadière et Saint-Anne d'Evenos.

Après « Nocturna, la nuit magique », son premier long métrage d’animation, Adriàn Garcia explore dans « Ma famille et le loup », un univers toujours onirique mais en présence de vrais acteurs. Une nouveauté pour ce trentenaire madrilène qui réussit un film tout public, qui traite la mort avec poésie. La pétillante Carmen Maura (Mamie Sara) s’est vite engagée après la lecture du scénario. « Comme elle, nous avons tous été touchés par l’univers onirique qui s’en dégagé », explique le comédien Bruno Salomone (Léon) qui prête aussi sa voix au personnage du loup. « Un film dans lequel les adultes font des bêtises ne se refuse pas », ajoute Franc Bruneau (Saul). De même, Tatiana Goussef (Tina) ne pouvait qu’accepter tourner avec Carmen Maura : « je me suis sentie proche de cette famille décrite dans le scénario. De cette grand-mère, qui va mourir mais qui va bien. Son imagination débordante et sa malice établissent un lien direct avec ses petits-enfants », déclare-t-elle.

Le choix du département

Adriàn Garcia imaginait « une grande réunion de famille, l’été, au bord de la mer ». Cadre idéal pour « raconter une aventure avec des enfants ». « Le côté intemporel des vacances permettait de laisser le champ libre à l’imagination des petits héros tout en les gardant ancrés dans la vie réelle », explique le réalisateur. Plusieurs repérages ont eu lieu dans la région, dont un du côté de Six-Fours. Après la visite de l’ancien laboratoire acoustique implanté au Brusc, il n’a pas été possible d’obtenir des Affaires Maritimes, les clés de l’enceinte militaire. L’équipe du film s’est rabattu sur le Cap Sicié. « Notre choix s’est porté sur une maison au dessus du restaurant Chez Daniel (Fabregas). Elle remplissait tous les critères », explique le producteur Damien Brunner (Folivari). « Ma famille a toujours vécu par ici. Entre Toulon, La Cadière, Le Castellet et Bandol. Je connais bien le coin ». Franc Bruneau, Bruno Salomone et Tatiana Goussef connaissent aussi le département notamment Hyères, Carqueiranne, Toulon et Méounes-les-Montrieux (chez Martine). D’autres scènes ont été tournées dans le village de La Cadière et dans les grottes et fortifications de Sainte-Anne d’Evenos.

Faire taire les cigales

Comédiens et producteurs ont de nombreuses anecdotes à propos du tournage. « J’annonçais la canicule à tout le monde, finalement on a eu de la pluie pendant dix jours (juin 2018) », se souvient Damien Brunner. « On a parfois dû arroser les cigales pour les faire taire, notamment lors de la scène de la boulangerie, tournée à la Cadière », poursuit-il. « Heureusement, nous avions un perchman (preneur de son) assez habile qui arrivait à les déloger avec sa perche (sans les brutaliser !) », précise son père, Didier Brunner. Descendre dans les grottes de Saint-Anne d’Evenos n’a pas non plus été sans mal : « des spéléologues locaux nous accompagnaient. Nous avons construit et fixé aux parois une tyrolienne pour aider Carmen Maura (Mamie Sara) à descendre. Il nous fallait aussi rentrer une tête de loup en polystyrène de 150 kilos : elle est restée dans l’embrasure mais la scène a pu être tournée ! ».

PhotoS et propos recueillis par Julien Talani. Photos du film : ©Apollo Films

Pour plus d'informations

Six N'Etoile
48 Rue République, 83140 Six-Fours-les-Plages
www.sixnetoiles.fr
04 94 26 58 48

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Plus