Actualités Associations Evenements Six-Fours Les Plages Société

La légion du coeur pour Six-Fours

Jean-Sébastien Vialatte a lancé l'opération "Six-Fours agit pour le Coeur des Femmes", aux côtés du Dr Stéphanie Guillaume, adjointe au maire, du Pr Claire Mounier-Véhier et Thierry Drillon, co-fondateurs de Agir pour le Coeur des Femmes et du Dr Sophia Bensedrine, angiologue à Six-Fours.

Le Bus du Coeur, installé à la plage de Bonnegrâce, a déjà accueilli 42 patientes pour un dépistage des maladies cardio-vasculaires. Plus de 200 patientes sont attendues. Six-Fours, seule ville étape dans le département, met l'accent sur la prévention aux côtés de l'association Agir pour le Coeur des Femmes, qui lui a remis la légion du coeur.

Un village santé et un bus rose ont pris place en face de l’Office de Tourisme, côté plage, depuis mardi après-midi. Jusqu’au 9 juin, les femmes vont être accueillies pour un dépistage des maladies cardiovasculaires (lire notre article ici). L’objectif à atteindre : le dépistage de 200 femmes en deux jours et demi, nous explique le Dr Stéphanie Guillaume, adjointe au maire, en charge du projet au niveau local. « Les maladies cardiovascuaires sont la première cause de décés chez les femmes, nous souhaitons sauver 10 000 femmes à 5 ans », commente Thierry Drillon, co-fondateur de Agir pour le Coeur des Femmes . « Aujourd’hui 42 femmes ont bénéficié de ce dépistage rendu possible grâce à une formidable association de la ville, des professionnels de santé et de l’ensemble du tissu associatif local et auront un suivi assuré ».

Militer pour une prévention généralisée

« Les facteurs de risques sont nombreux chez la femme », explique le Pr Claire Mounier-Véhier, co-fondateur de Agir pour le Coeur des Femmes, « On milite pour que toutes les femmes de 50 ans puissent bénéficier d’une consultation longue. 8 accidents cardio-vasculaires sur 10 sont évitables par une prévention active avec un dépistage régulier des facteurs de risque ». Sur place, au village de santé, il est donc possible même sans rendez-vous de profiter de s’informer par le biais des différents stands, de brochures, ou encore auprès de spécialiste sur la maladie. Ateliers de sports, ateliers de sophrologie, formation à la prise de tension à l’aide d’un tensiomètre, premiers secours, diététique… tout est mis en place afin d’alerter, d’anticiper et d’agir pour sauver le coeur des femmes.*

*https://www.agirpourlecoeurdesfemmes.com/

 

Ces articles vous intéresseront

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Plus